Mardi soir,

Publié le

un peu de fatigue car les journées de travail à Dijon avec l’ensemble des collègues conseillers en formation sont toujours très intenses. Echanges, réflexions, analyses… pour toujours essayer d’améliorer  le service public de la formation continue de l’éducation nationale.
Retour à Auxerre à 19h pour la réunion publique à la maison de quartier de Sainte Geneviève.
Trop peu de monde, mais les échos que j’en ai me disent que c’est la même chose pour les autres candidats.C’est une élection partielle, au mois de Juin, dans un quartier où les problèmes quotidiens ne manquent pas.
Des échanges cependant, qui finissent entre autres par tourner autour de la participation, des jeunes dans notre société, de la place qui leur est laissée, de leur participation à la vie de la cité.
De graves questions de société sur lesquelles il faudra revenir.

Quelques brèves :

Etonnant ce grand article de l’Yonne républicaine aujourd’hui (pourquoi aujourd’hui ?),  sur l’immeuble porche du quartier Sainte Geneviève où à trois reprises au moins le nom de J. Hojlo est bien mis en évidence. Y a t’il urgence à sauver le soldat Hojlo.

Mme Bilbault s’adressant au maire de Monéteau présent à sa réunion l’aurait confondu avec le maire de Saint Georges, cela va ajouter à la confusion dans la tête des électeurs.

J’ai dit ce soir aux personnes présentes, et je me fais un plaisir de le répéter : « J. Hojlo veut devenir conseiller général,  comme un enfant veut un vélo à Noël »

Par mail, ce soir, un ami m’a beaucoup fait rire, il habite à Bobigny, voici ce qu’il m’écrit : «  et donc à Auxerre vous dites  / Sainte Geneviève, Saint Siméon /, chez nous à Bobigny on dit / Karl Marx,Youri Gagarine / »…

Commenter cet article