Conseil municipal

Publié le

Le conseil municipal à Auxerre c’est tout d’abord un show Guy Ferez. Hier soir, suite sans doute des européennes il a un peu laissé la place à Denis Roycourt. Et tout cela pour quoi ?
Nous sortir un vague plan « Auxerre ville durable » sur power point, mal ficelé, véritable fourre tout, réalisé sans concertation avec qui que ce soit comme d’habitude.
Il fut également question de la situation de l’école rive droite. J’avais invité les parents à venir dire leur mécontentement par rapport au projet de suspension de postes sur la zone scolaire.
Si le Maire a accepté de leur laisser prendre la parole, comme d’habitude il ne s’est pas engagé à se battre sur ce dossier, estimant qu’il n’y avait pour l’instant qu’à attendre Septembre. Il a fini par nous dire qu’il accompagnerait la délégation qui se rendra mercredi à l’inspection académique, j’y serai, on verra.
Sur la restauration scolaire, le Maire est toujours un chaud partisan des partenariats public/privé. Ce dossier n’a même pas été présenté à la commission des services publics, (démocratie, comme on t’oublie vite). Sur le fond pas de réel changement, le groupe Avenance doit se frotter les mains et compter les bénéfices aujourd’hui.

En bref :

Il faut absolument interdire l’usage de « Power Point » aux gens qui ne savent pas s’en servir et qui ne font qu’ânonner un texte à l’écran, texte qu’ils ont déjà entre les mains.

Election : dans quarante huit heures nous serons à trois heures de la clôture, encore quelques escaliers à monter, quelques boîtes à lettres à remplir, des affiches à recoller ou remplacer. Difficile de mobiliser pour une partielle...

Je repensais hier soir pendant le conseil, à cette réflexion, il y a plusieurs années d’un militant communiste : « Ne dites pas que Guy Ferez n’est pas un révolutionnaire, il y a une chose qui est révolutionnaire chez lui, La mèche ! »

Commenter cet article