conseil municipal du 16 Février 2012

Publié le

 

Pour la première fois depuis que je suis élu, je ne serai pas présent au conseil municipal .Un malencontreux hasard ( ?) a voulu qu’à cette date nous organiserons le premier meeting du Front de Gauche à Migennes à 19h30.

Je le regrette. Je donnerai pouvoir pour les votes mais je ne pourrai intervenir.

Pourtant.

Plusieurs questions qui seront traitées  appellent commentaires.

Guy Férez devrait présenter son projet de requalification urbaine du secteur Batardeau -Montardoins. Les élus qui jamais n’ont été consultés sur ce projet seront ravis d’entendre la parole du prince, ne dit on pas « fait du prince ». Le conseil de quartier, encore une fois, devra donner son avis  quand les grandes orientations seront décidées. Après le fabuleux projet de l’Arquebuse, un autre fabuleux projet aux Montardoins ? C’est Noël chaque jour, mais il parait que G ferez est candidat aux législatives. Quelles autres surprises avant le mois de Juin ? Cette partie de la ville devra connaitre de grandes évolutions pour les décennies à venir. Un homme peut il en décider seul ?

On avance dans la mise en place d’un comité d’éthique autour de la vidéo protection. Personne parmi les associations  ne semble se bousculer pour en faire partie. Au cours du même conseil sera votée la notification d’un marché pour l’installation du système de vidéosurveillance et de son réseau de communication, 15 caméras, pour la modique somme de 240 065€. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le souligner, on met là le doigt dans un engrenage qui finira par coûter très cher aux Auxerrois et dont l’efficacité est plutôt douteuse.

Sera évoquée aussi la réalisation  d’une fontaine dynamique (fichtre) sur les quais de l’Yonne. On a la pyramide qu’on peut. Les problèmes de circulation à sens unique sur les deux rives sont à venir.

D Martin devrait présenter « le plan de circulation de l’administration auxerroise »( ?) Là encore une nouveauté qui sort du chapeau de quelques initiés. C’est avec ou sans piste cyclable ?

Dernière remarque, quand on recrute maintenant à la Mairie d’Auxerre, systématiquement, quel que soit le niveau du poste, c’est un contractuel.

Rien depuis longtemps sur la politique culturelle de la ville. Mais au fait, qui en décide aujourd’hui ?

 

Commenter cet article

Pacco 12/02/2012 18:36

Un pouvoir? A qui? Plutôt un courrier non? Il le lira ou pas, mais à qui peux-tu confier ton mandat?
Pacco