Et alors! la courbe?

Publié le

Les chiffres montrent que Hollande va dans le mur et il continue à se donner les moyens d'y aller encore plus fort. Son rendez-vous avec l'inversion de la croissance du chomage est raté et c'était prévisible. Jamais en période de crise une politique de l'offre n'a permis de relancer l'activité et donc la croissance et l'emploi. Keynes qui n'était pas un dangereux gauchiste le disait déjà dans les années trente. En attendant le grand patronat qui en rêvait sous Sarkozy a obtenu gain de cause sous Hollande. Il n'aura plus à payer pour les allocations familiales et comme on pouvait s'y attendre il demande encore plus. Il n'est toujours pas question d'imposer  des contreparties notamment aux entreprises du CAC 40 qui viennent de distribuer 43 milliars d'€ à leurs actionnaires.

Une question me hante: qu'en pensent les militants socialistes qui ont encore quelques souvenirs de lectures de Jaurès?

Commenter cet article