FULMEN

Publié le

La nouvelle est tombée Vendredi soir et les icaunais en ont eu connaissance ce matin seulement. Il va falloir maintenant demander des comptes à ceux qui par naiveté (?) ou calcul politicien ont laissé croire aux salariés de Fulmen que les concilialules dans les palais de la république allaient permettre de régler le problème.Pour nous ,AGB, cette histoire est loin d'être terminée. Des réunions et reflexions sont en cours, rendez vous Jeudi dans la presse locale et sur ce blog.

Commenter cet article

philippedurand.over-blog.com 20/09/2010 14:49


quel dommage pour les salariés