Le mouvement s'accélère

Publié le

Nous allons entrer dans les dernières semaines de la campagne et le mouvement s'accélère.

G Larrivé perd son calme et décide de ne pas être présent au cours du dernier conseil municipal du 20 février à 18H.Si sur le fond il a en partie raison et je rappelle que dès le mois de Décembre j'ai protesté quand nous avons appris que le Maire ne présenterait pas le budget 2014 avant les élections, j'estime que sur la forme il ne respecte pas le principe républicain qui veut qu'un élu, sauf cas de force majeure doit aller jusqu'au bout du mandat qui lui a été confié par les électeurs.

Pourquoi G ferez ne veut-il pas faire connaitre le budget aux élus et donc à la population. A mon avis il y a là deux raisons.Tout d'abord il lui faudrait défendre la politique du gouvernement qui va faire disparaitre du budget de la ville 570 000€ à travers la baisse des dotations de l'état. Ensuite et là c'est sans doute plus grave encore, le Maire refuse de faire connaitre le montant de la dette de la ville au 31 Décembre 2013 et on peut penser qu'il aura fortement augmenté par rapport à 2012.Ce montant est aujourd'hui connu des services de la ville et donc de G Ferez, je lui demanderai donc au nom de la transparence auprès de la population de faire connaitre le chiffre exact de la dette.

Mardi nous aurons une réunion publique à la salle du quartier rive droite. Il sera question de la santé et de l'accès aux soins dans une ville qui devient un véritable désert médical. Il y avait à Auxerre il y a trente ans 55 médecins, ils sont aujourd'hui 20+5 avec SOS médecin. D'autres départs auront lieu dans les trois années qui viennent et ceux qui sont en place, pour la plupart, ne prennent plus de nouveaux patients.Cette situation ne semble pas inquiéter l'actuel Maire, vice président au conseil régional, en charge des problèmes de santé.Nous proposerons donc nos solutions pour faire changer cette situation et préparer l'avenir.

Notre liste sera déposée en préfecture en fin de semaine, elle est complète et des jeunes nous ont rejoints. C'est une bonne nouvelle pour la pérennité du Front de gauche auxerrois.

Commenter cet article

Gilbert MOSER 17/02/2014 09:22

Bravo Alain .Tout mon soutien .Un communiste de la Nièvre fidèle au front de gauche.Hé oui il y en a!