Un budget pour la ville

Publié le

Le budget, un acte politique incontournable !

Le Maire d’Auxerre a décidé et fait savoir lors du dernier conseil municipal qu’il ne présenterait pas le budget de la ville pour 2015. Il n’y aura donc pas non plus de discussion au sein du conseil sur les futures orientations budgétaires. Cette décision est aberrante et je demande en tant que conseiller municipal et citoyen qu’il revienne sur cette décision.

Encore une fois c’est seul que le maire a pris cette décision, c’est le fait du prince.

Cette décision laisse les Auxerrois, les services de la ville, les associations qui dépendent des subventions municipales dans l’ignorance totale de leurs fonctionnements pour les mois à venir.

Cette décision est vraisemblablement unique dans son genre en France.

Les arguments présentés par le Maire pour justifier une telle décision sont totalement fallacieux. Il prétend d’abord que c’est là une question de démocratie et que ce sera à la nouvelle majorité élue en Mars de bâtir le budget. Cet argument ne tient pas debout une minute dans la mesure où à partir du budget d’origine une nouvelle majorité peut toujours faire voter par le nouveau conseil municipal une décision budgétaire modificative, (DBM). Il déclare ensuite que les projets qu’il a pour un futur mandat devront s’inscrire dans le prochain budget et qu’il n’a donc pas à trois mois des élections à faire dès maintenant connaitre ces projets. C’est là un artifice et il y a dernière votre décision, Mr Ferez, une raison moins avouable.

Vous vous apprêtez, si les Auxerrois vous en donnent mandat, à augmenter les impôts locaux  en 2014 et vous refusez de l’avouer aujourd’hui.

Partout pour les collectivités territoriales l’élaboration des budgets sera un exercice difficile en 2014 du fait de la baisse drastique des dotations de l’état prévue au budget de la nation et  actuellement voté par la majorité parlementaire que vous soutenez, (1,5 Milliard). Faute d’avoir des chiffres précis car vous vous gardez bien de les communiquer aux élus comme aux citoyens, cette baisse devrait représenter entre 2 et 4% de crédits en moins sur l’ensemble du fonctionnement et des investissements du budget 2014 d’Auxerre.

Face à cette situation qu’allez vous faire ? Redéployer à l’intérieur du budget restant ? Baisser les investissements ? Augmenter les impôts locaux ? Emprunter à nouveau ?

Vous êtes face aux vraies réalités Mr ferez. Finis les belles phrases et les discours lénifiants. Il faut maintenant annoncer la couleur et donner aux élus en place jusqu’en Mars 2014 la possibilité de discuter et voter le budget.

A RAYMONT

Conseiller municipal

La gauche qui ne renonce pas

 

 

Commenter cet article