En réponse à Martine Millet

Publié le

Réponse à M Millet

Comme nous traversons la « trêve des confiseurs » je me montrerai aujourd’hui indulgent (ce qui ne manquera pas de faire plaisir à l’Yonne républicaine qui me trouve « virulent »). Mais il faut bien répondre aux propos que Martine Millet répand sur le blog de G Ferez (publicité gratuite : http//guyferez2014.fr/martine millet/) et qui donnent plutôt à rire qu’à pleurer. Je me contenterai donc de dire que Mme Millet est du genre naïf ; j’ai dit indulgent.

Elle prétend ne rien rejeter du programme du Front de Gauche tout en s’alliant pour une place au chaud avec son ex/nouveau mentor. Sachez le bien Mme qu’avec le libéral Maire d’Auxerre s’il est élu avec un accord avec le Modem, le programme en question vous pourrez vous en faire un coussin pour vous asseoir dessus. Mais vous aurez la place, peut-être, vous le savez bien, les promesses…, et après tout c’est là l’essentiel pour vous.

Vous dites ne pas confondre élections municipales et élections nationales. C’est là une vieille rengaine trop souvent utilisée par la droite notamment. Comment appréciez- vous alors les mesures nationales récemment prises par Hollande et Ayrault, défendues par Ferez sur l’augmentation de la TVA qui impacteront les finances communales et bien évidemment le budget des ménages et particulièrement celui des plus en difficulté ? Comment pourrez –vous accepter la baisse des dotations de l’état qui mettra en cause nos capacités d’investissements ? Applaudirez-vous avec votre ex/nouveau complice à la réforme des collectivités territoriales qui remettra en cause le rôle des communes et celui des départements tout en créant de super métropoles à côté desquelles des villes comme Auxerre seront marginalisées ? Allez-vous applaudir à la baisse drastique des finances publiques pour les années à venir qui mettra à mal l’ensemble des services publics dont nous disons, nous au Front de Gauche, qu’ils sont « la richesse de ceux qui n’en ont pas » ?

Et vous prétendez vouloir être efficace. Pour qui, avec quels moyens quand vous dites vous-même qu’ils vont diminuer, avec quel programme ?

Vous avez choisi de déserter le camp que vous aviez rejoint pendant un temps et une élection législative. Après tout c’est votre droit et c’est aux citoyens à juger d’un tel comportement. Cela ne vous autorise cependant pas, il me semble, à créer la confusion dans les esprits et à dire n’importe quoi sous la dictée de votre ex/nouveau maitre.

Pour la liste « Front de gauche » que je conduirai, avec les hommes et les femmes qui la composeront, avec les citoyens à qui nous donnerons des pouvoirs et des moyens dans les quartiers, les objectifs sont clairs.

Redistribuer du pouvoir d’achat aux Auxerrois en passant le plus rapidement possible à la gratuité des transports publics locaux.

 Ramener les services publics de l’eau et de la restauration scolaire en régies municipales afin que les actionnaires des multinationales cessent de s’en mettre plein les poches sur le dos de nos concitoyens.

 Privilégier toute aide publique à une relance de l’emploi industriel et au développement de l’économie sociale et solidaire.

Créer un système de santé municipal et de PMI avec des médecins salariés au service de la population.

Réduire nettement les budgets de prestige comme ceux de l’AJA et de la communication et des réceptions.

Permettre à chaque citoyen auxerrois de participer vraiment aux choix budgétaires les concernant.

Un programme à gauche, social, redistributif, économique et écologique, celui d’une gauche qui ne renonce pas. Parce que nous contrairement à vous Martine Millet jamais nous ne renoncerons face à la violence libérale fut elle représentée par un socialo-libéro-centriste.

 

 

Commenter cet article

Pascale et Jean claude 04/01/2014 20:21

Face à une telle opportuniste, c'est bien envoyé Alain.
Bonne Année et Bonne Santé à toi et à Chantal